« Demain je serai grand », un projet du C.I.E. Joliot Curie de Fontenay-sous-Bois

Mano SIRI, Myriam Gasparini - MAPIE, le 6 décembre 2010

Deux projets innovants au collège Joliot-Curie, labellisé C.I.E. depuis la rentrée 2009

« Osons les sciences », une initiation à la démarche expérimentale et à la culture scientifique dès la 6ème et « Demain je serai grand », une expérience d’éducation à l’orientation en 5ème, sont les deux projets phares de cet établissement situé au fond d’une voie piétonne et bucolique de Fontenay-sous-bois.

Encadré de jardins, pourvu de patios intérieurs qui sont utilisés dans le cadre de son expérimentation scientifique, le collège est accessible par un escalier dont les marches nous font descendre vers un hall aéré et lumineux, tout éclairé des baies vitrées qui le bordent. Détail qui n’est pas sans importance : la devise républicaine de 1848 – qui se fait souvent trop rare – "Liberté, Egalité, Fraternité" en orne la façade...

C’est un collège dynamique, dont la principale, Mme Dutkiewicz, soutient activement son équipe d’enseignants engagés dans le projet C.I.E. : elle nous reçoit avec deux de ses professeurs dans son bureau, pour deux heures d’entretien et de présentation des actions menées à Joliot-Curie.

Cette année, non contente de poursuivre et de pérenniser les deux projets qui ont déjà fait la preuve de leur succès et de leur efficacité, l’équipe pédagogique entame une nouvelle expérimentation sur la maîtrise de la langue en 6° ;.

Travailler sur l’environnement quotidien pour aborder le thème du réchauffement climatique.

Le projet « Osons les sciences » concerne deux groupes de 14 élèves volontaires de 6ème qui bénéficient de deux heures de plus dans leur emploi du temps. Ils sont encadrés par six professeurs : deux de SVT, deux de Technologie et deux de Physique-Chimie qui interviennent en trinômes devant les groupes pour leur faire découvrir les sciences et le raisonnement scientifique en se basant sur le raisonnement expérimental.

Le projet choisi cette année est le développement durable et le thème porte sur le climat. Partant de l’observation d’animaux et de végétaux vivant dans le collège, les élèves sont amenés à la formulation d’hypothèses sur l’effet du réchauffement climatique sur ses êtres vivants.

Le Muséum d’Histoire Naturelle en est le partenaire principal.
Les élèves sont formés et évalués par compétences sur des capacités scientifiques expérimentales :
- démarche d’investigation
- travail sur le réel (mesures à l’extérieur)
- fabrication (capteurs électroniques)
- utilisation de l’informatique

Les effets attendus sont :
- maîtrise des capacités du socle commun – compétences 3, 6, 7
- accroissement de l’autonomie et de l’initiative
- travail en groupe plus efficace et constructif
- motivation et confiance en soi plus importante

Le recrutement des élèves s’opère sur les 4 écoles du secteur.
L’engouement pour cette option est tel que 70 élèves l’ont demandée pour la rentrée 2010. Les élèves ont présenté eux-mêmes leur option au CM² et aux parents d’élèves des futurs 6ème afin de leur permettre de développer leur autonomie.

Une évaluation consistant à comparer les aptitudes des élèves suivant l’option aux autres élèves prouvent qu’ils sont plus performants au niveau des capacités expérimentales. Répartis cette année dans toutes les classes de 5e, ils seront évalués par rapport aux autres élèves.

Travailler sur l’estime de soi pour donner du sens à l’école.

« Demain je serai grand » est un projet d’éducation à l’orientation qui concerne tous les élèves de 5ème, en lien avec le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations, qui vise à permettre aux élèves de mieux se connaître, notamment sur le plan scolaire, pour mieux saisir les enjeux du collège. Cette meilleure connaissance d’eux-mêmes leur permettra également de pouvoir se projeter dans l’avenir de façon à formuler des projets d’orientation.

Le fait de cibler le niveau 5ème doit favoriser une meilleure prise en charge de leur scolarité par les élèves, ceci afin d’éviter la démotivation et le décrochage. Un protocole déterminé entre les enseignants intervenants prévoit des exercices de connaissance de soi et de réflexion à raison d’une heure tous les 15 jours par demi groupe. Les élèves sont évalués sur les compétences des piliers 6 et 7, c’est à dire compétences sociales et civiques et autonomie de l’élève.

Mieux se connaître pour agir sur sa scolarité :
Le pouvoir personnel est une notion particulièrement importante, abordée au cours de ces séances de connaissance de soi.

Les élèves ont été amenés à faire la différence entre les événements sur lesquels ils peuvent agir et ceux sur lesquels ils n’ont aucun pouvoir mais qu’ils peuvent aborder différemment pour pouvoir réagir positivement. Cette distinction permet d’éviter la victimisation de certains adolescents et les comportements scolaires qui y sont associés, tels que la démotivation. Elle limite également le sentiment symétrique de toute puissance et permet ainsi à chacun de progresser.

Parallèlement à ces séances et à l’issue des conseils de classe, les élèves qui sont repérés pour leurs retards, absences, incivilités et autres difficultés font l’objet d’entretiens individuels afin d’affiner, en fonction de leurs besoins, le travail de réflexion et de connaissance de soi, fondement de cette démarche de remédiation comportementale originale. Un forum des métiers est organisé par les élèves à la fin de l’année. Les effets attendus en sont :
- une meilleure adaptation au collège
- une prise de conscience du pouvoir personnel de l’élève pour éviter la victimisation de certains adolescents
- savoir décider, choisir et argumenter
- une plus grande maîtrise du système scolaire au niveau de l’orientation, la formation, et les filières…

L’évaluation du dispositif laisse apparaître que les élèves de 5ème sont plus lucides sur leurs manques et réussites que les élèves de 4ème qui n’ont pas suivi ce programme innovant.

Par ailleurs les élèves de 5ème en 2009-2010 ont eu moins de retards et ont donc été moins sanctionnés qu’ils ne l’étaient en 6ème.
Aussi le travail commencé en 5ème sera poursuivi en 4ème puis en 3ème avec les professeurs principaux et la conseillère d’orientation psychologue. L’année 2010-2011 sera consacrée à articuler la connaissance de soi à la réussite scolaire en classe de 5ème.

« Maîtrise de la langue »

Chaque classe de 6ème bénéficie d’une heure dans son emploi du temps pour travailler selon les besoins des élèves estimés individuellement à partir des évaluations du primaire. La maîtrise de la langue est travaillée par des enseignants de Lettres, de Science et Vie de la Terre, Mathématiques, Technologie ou Allemand.

Nom et coordonnées de l’établissement :
Collège Frédéric et Irène Joliot Curie
2, rue Lesage
94 120 Fontenay-sous-Bois
Courriel : ce.0940516A ac-creteil.fr
Ou : nelle.dutkiewicz ac-creteil.fr
Téléphone : 01 48 77 52 80

Dates de début et de fin prévues de l’expérimentation :
Septembre 2009 à juin 2012 ou 2014 (3 ou 5 années)

Les professeurs référents :
cecile.sarinena laposte.net
agnes.delourme orange.fr
bardet.cecile hotmail.fr
celine.ladriere ac-creteil.fr

© Mano SIRI, Myriam Gasparini - MAPIE - Visiter le site

Partager :       Imprimer Version imprimable de l'article